Exposition de Clementine Bal du 2 au 29 avril 2013

 caribou clementine bal

Intéressée par le monde du vivant, Clémentine Bal a rapidement changé son point de vue scientifique contre un point de vue artistique, offrant beaucoup plus de libertés dans les possibilités d’interprétation.

A l’école supérieure d’art d’Annecy, le travail en volume lui devient une évidence. Il lui permet d’investir les espaces et elle commence un travail sur la prolifération.

Naissent ainsi les premières sculptures en polyester, avec des formes épurées très arrondies, des couleurs vives, en lien avec son intérêt pour le design.

Après son diplôme en 2001, elle s’occupe de la décoration plastique dans des salles de concert et des festivals dans plusieurs pays d’Europe.

Les années suivantes, jusqu’en 2011, la vie l’a menée vers d’autres expériences professionnelles intéressantes, qui alimentent aujourd’hui sa recherche artistique.

 animal à cornes noir sculpture de clementine bal

Depuis, elle se consacre entièrement à la création.

Clémentine Bal prend des formes provenant du monde animal ou végétal, les épure, les mêle, les transforme, les assemble, recomposant des personnages.

Les couleurs sont vives, toujours monochromes, mettant en valeur la forme. les finitions sont brillantes pour un rendu très design, ou mates et poudrées pour ajouter de la douceur.

La série des Noïtanigamis présentée ici a un côté ludique qui rappelle l’univers manga japonais, les personnages de Miyazaki.

Elle travaille aussi sur des installations sonores de grande envergure sur le thème de la colonisation des espaces en lien avec le vivant. Les formes tendent alors vers l’abstraction, questionnant le spectateur sur son identité, le plongeant au cœur d’une ambiance organique mystérieuse.

 animal à cornes rouge sulpture de clemenine bal
Publié dans expositions artistiques